Logo

Quelques faits saillants sur la vie agricole à Vaudreuil-Soulanges

La MRC de Vaudreuil-Soulanges comporte la plus grande zone agricole de toutes les MRC et agglomérations de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM), soit plus de 65 000 hectares, constituant 76 % du territoire de la MRC.

En 2010, le nombre d’exploitations agricoles enregistrées au MAPAQ s’élevait à 438 et celles-ci occupaient près de 76 % de cette zone. Ces entreprises généraient près de 124,7 M$ de revenus agricoles provenant à 66 % des productions végétales. Les céréales et protéagineux occupaient alors 74 % des superficies en productions végétales et 44 % des exploitations déclaraient cette production comme activité principale. En 2010, Vaudreuil-Soulanges se distinguait des autres MRC de la CMM en se classant au premier rang pour les superficies occupées par les légumes (2 839 hectares) et par l’horticulture ornementale en plein champ (921 hectares). Les trois principales productions animales étaient les bovins laitiers (41 % des unités animales), les volailles (25 %) et les bovins de boucherie (22 %).

Autres faits saillants

•    Parmi les MRC et agglomérations de la CMM, Vaudreuil-Soulanges arrive au premier rang pour ce qui est des revenus issus des productions végétales, ceux-ci ayant bondi de 47 % de 2004 à 2010.
•    On retrouve, sur le territoire de la MRC, 14 % de toutes les friches identifiées en 2009 à l’échelle de la CMM (766 hectares).
•    Les superficies cultivées en céréales et protéagineux ont augmenté de 2 079 hectares entre 2004 et 2010, soit de 7 %.
•    Les superficies cultivées en légumes ont augmenté de 469 hectares entre 2004 et 2010, soit de 20 %.
•    Au sein des MRC de la couronne sud, Vaudreuil-Soulanges se démarque aussi comme étant celle ayant, en
2010, le plus de superficies vouées à l’acériculture (1029 hectares) et aux pâturages (968 hectares).
•    Parmi les MRC de la couronne sud, Vaudreuil-Soulanges est la MRC où les chevaux étaient les plus nombreux en 2010 (537 unités animales), ayant connu une hausse de 60 % depuis 2004.
•    La MRC a connu une diminution du nombre d’exploitations ayant comme activité principale l’élevage de bovins laitiers (23 exploitations en moins) et l’élevage de bovins de boucherie (17 exploitations en moins).
•    Les exploitations possédant une certification biologique sont passées de 3 à 16 entre 2004 et 2010. C’est d’ailleurs dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges que l’on retrouvait la plus grande concentration de productions biologiques à travers les MRC de la CMM.
•    Pour la période de 2010 à 2011, la valeur moyenne des terres agricoles transigées à La Financière agricole du Québec s’élevait à près de 14 600 $ à l’hectare, soit 11 % de plus élevée que la moyenne observée pour l’ensemble des MRC de la CMM.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*