Logo

Le passage au secondaire : du mythe à la réalité

Il arrive que certaines conceptions que l’on a du secondaire soient fausses.

En voici quelques-unes.

Mythe 1 : Plus besoin de l’aider dans ses devoirs et ses leçons
FAUX. Que ce soit pour l’aider à planifier ses tâches ou pour répondre à ses questions, votre aide est encore essentielle. Un désintérêt de votre part pourrait le mener à négliger ses études.

Mythe 2 : Votre ado devient subitement responsable et autonome
FAUX. Ce n’est pas parce que votre jeune entre au secondaire qu’il devient une autre personne. Continuez de l’encadrer, surtout au début du secondaire, car il en ressentira le besoin. Encouragez-le à devenir autonome au fil de ses apprentissages.

Mythe 3 : La réussite est plus difficile à atteindre au secondaire
FAUX. Les exigences sont toujours adaptées à l’évolution des jeunes. Conservez la même attitude envers l’effort qu’il investit dans ses études.

Mythe 4 : L’engagement des parents est moins important
FAUX. Au contraire, des recherches révèlent que c’est un facteur de réussite déterminant. Même s’il devient de plus en plus mature, le jeune adolescent a besoin d’encouragement et de soutien de ses parents, même s’il exprime le désir d’être plus libre.

Mythe 5 : Mon enfant sera laissé à lui-même
FAUX. Voilà pourquoi, dans les petites et les grandes écoles, les élèves sont divisés par cycle. Encouragez-le à joindre des activités parascolaires pour qu’il apprenne à apprivoiser son milieu.

Source : MELS

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*