Logo

Les activités parascolaires : un atout pour l’éducation

Que les parents adeptes des activités parascolaires se réjouissent : la plupart des études sur le sujet ont démontré que ces activités comportent de nombreux bienfaits pour le développement personnel des jeunes. On peut en observer les effets positifs tant sur le plan scolaire que sur le plan psychologique et social.

La participation à une activité parascolaire est une occasion pour les jeunes de se valoriser à l’extérieur de la classe. Ils sont encouragés à développer leurs talents et à faire preuve de persévérance pour s’améliorer. Ainsi, la pratique d’une activité parascolaire favorise une meilleure estime de soi et permet aux jeunes d’assimiler des valeurs et des compétences qui leur seront utiles dans les différentes sphères de leur vie.

Sur le plan personnel

Des recherches révèlent que les jeunes pratiquant une activité parascolaire sont moins à risque que les autres de décrochage scolaire et de souffrir de dépression au cours de l’enfance ou de l’adolescence.

Ils obtiennent également de meilleurs résultats scolaires. Pour les élèves aux prises avec des difficultés d’adaptation, le fait de participer à une activité parascolaire semble particulièrement bénéfique. Malheureusement, ils sont moins prompts à choisir une activité que les jeunes déjà bien adaptés sur le plan scolaire et social.

Être inscrit à une activité ludique, sportive ou culturelle en dehors du cadre scolaire donne également la chance aux jeunes de rencontrer de nouveaux amis qui partagent leurs intérêts. Il peut s’agir d’une bonne occasion de socialiser, particulièrement pour les jeunes qui ont de la difficulté à se faire des amis dans leur milieu habituel.

Par ailleurs, pour les préadolescents et les adolescents, il s’agit d’une occasion de pratiquer une activité saine dans un cadre sécuritaire et sous la supervision d’un adulte responsable. Un vrai soulagement pour les parents qui s’inquiètent à l’idée que leurs jeunes fassent des gestes répréhensibles ou passent leurs journées devant le téléviseur ou l’ordinateur.

Source : MELS

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*