Logo

À l’origine des chants de Noël : l’esprit de Noël à fredonner

À l’approche de Noël, comment vous mettez-vous dans l’ambiance? Avec la musique de Noël, bien sûr! Tout le monde peut fredonner les nombreuses chansons légendaires du répertoire des fêtes. Mais d’où viennent-elles?

Lorsque vous pensez aux chansons de Noël traditionnelles, ce sont aux classiques : Il est né le divin enfant, Petit papa Noël, Minuit chrétien, Mon beau sapin… Le répertoire de Noël mêle religion et traditions populaires.

Voici un survol de l’origine de ces grands classiques qui nous font retomber en enfance et chaud au cœur.

Il est né le divin enfant

Ce chant de Noël populaire d’inspiration chrétienne sur la naissance du Christ a été publié pour la première fois en 1874 dans un recueil d’airs de Noël rassemblés par l’organiste de la cathédrale de Saint-Dié, R. Grosjean. La mélodie est dérivée d’un air de chasse français du XVIIe siècle.

Douce nuit, sainte nuit

Ce célèbre chant de Noël a été chanté la première fois le 24 décembre 1818 dans l’église Saint-Nicolas d’Oberndorf bei Salzburg, en Autriche. La musique fut composée par l’organiste autrichien Franz Xaver Gruber en 1818. Il existe plus d’une centaine de traductions de Stille Nacht, heilige Nacht. En plus de la version française, on peut citer le Silent Night, Holy Night anglais, le Astro del Ciel italien et Noche de Paz, noche de amor espagnol.

Le petit renne au nez rouge

C’est un chant de Noël inspiré du poème de Robert L. May écrit en anglais par Johnny Marks sous le titre Rudolph, the red nosed Reindeer et adapté en français par Jacques Larue. De nombreux artistes l’ont interprété : Harry Belafonte, les sœurs Étienne, Nana Mouskouri, Nicole Martin, Renée Martel, Ginette Reno, Michèle Richard, Henri Dès et Céline Dion.

Petit papa Noël

Cette chanson a été interprétée la première fois en 1946 par Tino Rossi, pour le film Destins de Richard Pottier. Les paroles ont été écrites par Raymond Vincy, et la musique composée par Henri Martinet. Plusieurs artistes francophones l’ont chantée surtout à l’intention des enfants : Chantal Goya, Dorothée, Thierry Gali, Henri Dès, mais aussi Dalida, Mireille Mathieu, Michèle Torr, Trust et bien d’autres, dont Nicole Martin et Marie-Michèle Desrosiers au Québec.

Vive le vent

Jingle Bells, chanson américaine de James Pierpont, a été publiée la première fois en 1857. C’est l’un des chants de Noël les plus connus au monde. Il fut notamment interprété par Elvis Presley, Carl Perkins, Jerry Lee Lewis et Johnny Cash, précisément le 4 décembre 1956, dans le cadre de ce qu’on a appelé The Million Dollar Quartet. La chanson a été adaptée en français par Francis Blanche en 1948, sous le titre de Vive le vent. Cette adaptation très populaire en France a été interprétée par plusieurs chanteurs, dont Dalida et Mireille Mathieu. Plus récemment, en 2002 et en 2005, ce titre a été repris par Thierry Gali, remixé par le chanteur Basshunter en version techno, et interprété dans une version plus pop par le chanteur Mika en 2011.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*