Logo

Adapter la salle de bain en toute sécurité à la maison

Pour qu’une personne âgée puisse vivre en toute sécurité dans sa demeure, il est important de l’adapter à son niveau de mobilité. Dans la maison, les endroits les plus propices aux chutes sont les escaliers et la salle de bain. De nombreuses options existent pour adapter cette dernière et assurer la tranquillité d’esprit du résident et de ses proches.

Variété d’accessoires

Les personnes âgées peuvent avoir de la difficulté à s’asseoir ou à se relever lorsqu’ils utilisent la toilette ou le bain. Pour faciliter ces mouvements, les barres d’appui sont idéales. Il en existe toute une variété dans les commerces spécialisés.

Si vous souhaitez les installer vous-même, assurez-vous qu’elles soient fixées très solidement. Il faut à tout prix éviter d’utiliser les barres porte-serviettes à cet effet; elles ne sont pas conçues pour supporter un poids important. Sur les barres d’appui, un revêtement antidérapant contribuera à la stabilité du mouvement. Pour entrer dans la baignoire, la barre d’appui peut être combinée à un marchepied pour limiter l’effort nécessaire pour l’enjamber. Le marchepied ne doit pas être conçu en plastique. Il doit posséder des pattes de métal avec un revêtement antidérapant au sol.

Le fond de la baignoire doit lui aussi être antidérapant. Évitez les tapis, car il est possible d’y trébucher. Des bandes adhésives installées au fond de la baignoire permettent d’éviter de glisser.

Pour plus de confort, un siège de bain peut être considéré. Les bancs conçus à cet effet possèdent des pattes antidérapantes, et un dossier. Il existe différents modèles selon la grosseur de la douche ou du bain.

L’installation de ces accessoires et les travaux de rénovation parfois nécessaires peuvent s’avérer complexes. Il est essentiel de procéder à une installation solide et bien mesurée. Si vous ne vous sentez pas à l’aise, l’aide d’un professionnel est à considérer.

Aide financière

Le programme Logements adaptés : aînés autonomes (LAAA) de la Société canadienne d’hypothèques et de logement offre une aide financière pour faire effectuer des adaptations mineures aux logements qui permettront aux aînés à faible revenu de s’acquitter de leurs activités quotidiennes à domicile en toute sécurité et autonomie. L’aide financière est offerte sous forme de prêt susceptible de remise pouvant atteindre 3 500 $. Il n’est pas nécessaire de rembourser le prêt pourvu que le bénéficiaire convienne de continuer à vivre dans le logement pour six mois. Pour savoir comment présenter une demande d’aide financière, ou pour obtenir plus d’information au sujet des critères d’admissibilité, veuillez communiquer avec la SCHL en composant le numéro sans frais 1 800 668-2642 ou en visitant le www.cmhc-schl.gc.ca.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*