Logo

Claudyne Chevrier : Un globe-trotter au féminin

Claudyne Chevrier, aujourd’hui âgée de 28 ans, a grandi à Vaudreuil-Dorion. Au fil de ses études, de ses voyages et de ses expériences, la jeune femme a développé une vision particulièrement sensible du monde qui l’entoure.

sl12-femmes_claudyne_CMYKL’intérêt de Claudyne pour la culture, l’être humain et le voyage est né dès la fin de son parcours secondaire, alors qu’elle était inscrite au programme international de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes. Un échange étudiant de 12 mois en Espagne l’a ouverte sur le monde, en plus de forger son indépendance et son identité. La jeune femme a alors orienté ses études universitaires vers l’anthropologie, puis en santé publique internationale. Au cours de ces années, Claudyne a beaucoup voyagé, en Inde et dans les pays de l’Asie du Sud-Est. Ses voyages se sont transformés en stages de coopération et de bénévolat, puisque son intérêt premier était d’aller à la rencontre des populations locales pour comprendre leur réalité quotidienne.

Forte de toutes ces expériences, la jeune femme a acquis une force de caractère et une grande conscience des enjeux sociaux. Son engagement l’a menée à s’engager au sein d’un groupe féministe nommé Back Off, dont l’objectif est de créer des ateliers et des lieux de socialisation pour les hommes et les femmes de tous les milieux concernés par les enjeux féministes.

La liberté d’être avant tout

« Les jeunes filles et femmes d’aujourd’hui subissent des pressions incroyables qui les forcent à se plier à des standards irréalistes, explique Claudyne. Les femmes ne doivent pas se sentir obligées d’agir d’une certaine manière, contre leur gré. L’important pour chaque personne est de s’assumer, et de sentir qu’il est possible de remettre en question ce que l’on croit acquis. » Ce à quoi elle ajoute : « Être féministe, c’est quelque chose qui se vit tous les jours en perpétuant des valeurs fortes et en faisant preuve de force de caractère et de sensibilité à l’égard des gens et des enjeux politiques qui nous entourent. » Un beau conseil pour la relève.

Claudyne Chevrier s’illustre maintenant à Winnipeg. Soyons fiers de cette jeune femme engagée et ouverte d’esprit!

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*