Logo

Des gaffes à éviter

Cette année, vous aimeriez faire de la Saint-Valentin une soirée mémorable dont vous chérirez le souvenir pendant longtemps? Voici quelques conseils pour éviter une catastrophe et vous assurer que tout se déroule comme vous le souhaitez.

Mesdames…

Même si votre meilleure amie est en larmes parce qu’elle est toute seule le soir de la Saint-Valentin, il ne s’agit pas du meilleur moment pour l’inviter à partager votre dîner en amoureux. Promettez-lui plutôt une soirée de filles dans les jours qui suivent.

Vous souhaitez épater votre chéri et lui cuisiner une terrine de foie gras, un tartare de canard à la façon Rossini et une bûche au chocolat alors que vous maîtrisez à peine l’art du pâté chinois? Révisez votre menu! Gaffe monumentale : vouloir jouer au jeu de la vérité et poser à l’être aimé cette question : « Qu’est-ce que tu faisais avec ton ex le soir de la Saint-Valentin l’an dernier? » N’abordez surtout pas cet épineux sujet!

Ne faites pas de reproches à votre chéri parce que le cadeau qu’il vous a offert ne vous plaît pas. Soyez plus diplomate. Évitez de gâcher la soirée, c’est l’intention qui compte avant tout, non?

Messieurs, gaffe numéro 1

Oublier la date cruciale. Faites-vous un mémo dans votre ordinateur et dans votre portable pour vous rafraîchir la mémoire.

Vous avez pensé aux fleurs ou à un petit cadeau qui lui a fait beaucoup plaisir, mais quand elle vous demande ce que vous avez prévu ce soir, vous répondez : « Je sors voir des amis, et toi? » Erreur! Repoussez cette soirée entre amis et restez avec votre Valentine.

Évitez de parler de votre boulot et des problèmes qui s’y rattachent. Vous risquez d’oublier qu’il s’agit d’une soirée dédiée à l’amour et à votre chérie.

Pour une soirée réussie…

L’important est de privilégier une approche qui vous ressemble et qui a un sens pour vous. Imaginez votre propre façon de célébrer votre amour, peu importe la date au calendrier. Le meilleur cadeau à offrir est certainement de nourrir cette passion tout au long de l’année.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*