Logo
Grandir – Angoisse de séparation : comment aider bébé à la surmonter?

Grandir – Angoisse de séparation : comment aider bébé à la surmonter?

Vers l’âge de huit mois environ, un bébé prend conscience du fait qu’il n’est pas un prolongement de ses parents et qu’il a une existence propre.

Résultat? Il craint soudainement les visages inconnus et, surtout, il a peur d’être abandonné (voilà pourquoi il pleure dès que vous sortez de son champ de vision). On appelle ce phénomène l’angoisse de séparation. Voici quelques conseils pour que votre tout-petit (et ses parents!) traverse mieux cette période temporaire :

  • Habituez-le à socialiser : il est important qu’il voie des gens — ne le forcez toutefois pas à se faire prendre s’il est craintif.
  • Évitez de filer à l’anglaise : partir en douce (pendant sa sieste, par exemple) est le meilleur moyen d’attiser son anxiété. Veillez plutôt à lui dire au revoir, à le câliner et à lui expliquer que vous reviendrez, mais ne vous éternisez pas.
  • Jouez à faire des « coucous » : ce jeu tout simple aidera votre bout de chou à comprendre que ce n’est pas parce qu’il ne vous voit plus que vous avez cessé d’exister.
  • Gérez vos propres émotions : votre angoisse (à l’idée de le laisser à la garderie, notamment) fait augmenter celle de votre enfant, qui ressent vos émotions.
  • Offrez-lui un objet transitionnel : sa couverture préférée ou son ours en peluche le réconfortera en votre absence.
  • Favorisez son indépendance : laissez-le jouer seul en l’installant près de vous pendant que vous préparez les repas ou que vous pliez des vêtements, par exemple.

Enfin, gardez en tête que votre bébé a surtout besoin d’amour et de réconfort pour franchir cette étape normale de son développement.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*