Logo

Les aînés et les médicaments

Senior Woman Relaxing In Chair At Home Reading BookDe nombreux Vaudreuil-Soulangeois âgés prennent des médicaments pour traiter un éventail de maladies et pour améliorer leur qualité de vie. Cependant, si toutes les précautions nécessaires ne sont pas prises, ces médicaments susceptibles de sauver la vie ou, du moins, de l’améliorer, peuvent causer des maladies et entraîner de graves ­pro­blèmes de santé.

Quelques chiffres

Environ deux tiers des Canadiens âgés de 65 ans et plus prennent cinq types de médicaments sur ordonnance ou plus chaque année. Une personne âgée sur cinq consomme dix types de médicaments sur ordonnance ou plus par an et 5 %, soit environ une personne âgée sur 20, en consomment 15 ou plus. Ces médicaments sont pris pour traiter des maladies allant du diabète à l’hypertension, selon l’Institut canadien ­d’information sur la santé. Ces chiffres ne comprennent pas les médicaments et remèdes sans ordonnance.

Lorsqu’on prend de nombreux médicaments, on augmente le risque d’effets ­indési­rables, c’est-à-dire de blessures liées à leur consommation. Il est cependant facile de prendre des mesures proactives qui permettent de réduire le risque d’événements malheureux survenant à cause d’erreurs liées à la prise de médicaments.

Conseil d’expert

« Nous encourageons tous les patients, en particulier les personnes âgées, à conserver en tout temps une liste à jour de tous les médicaments qu’ils prennent et de remettre cette liste aux personnes qui prennent soin d’eux. Ce simple geste peut aider les fournisseurs de soins à prendre des décisions éclairées sur les soins à administrer aux ­patients et à prévenir toute erreur », déclare le président et chef de la direction de l’Institut pour l’utilisation sécuritaire des médicaments du Canada. « Il est essentiel de reconnaître les avantages et les dangers potentiels des médicaments et nous encourageons tous les patients à poser des questions à leurs fournisseurs de soins de santé sur les médicaments qui leur sont prescrits ».

Une liste exhaustive

Cette liste devrait comprendre non seulement les médicaments délivrés sur ordonnance, mais aussi tous les médicaments achetés en vente libre, les vitamines, les minéraux, les produits de santé naturels et les remèdes traditionnels. Les vaporisateurs, timbres, laxatifs, médicaments contre la toux et le rhume, analgésiques, injections, crèmes et même gouttes pour les yeux, les oreilles et le nez devraient également figurer sur cette liste.

Source : CCS

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*