Logo
Semaine québécoise des familles – La famille sous toutes ses coutures

Semaine québécoise des familles – La famille sous toutes ses coutures

DSC_0036.JPG

20 œuvres ont été complétées dans la cadre de l’activité en médiation culturelle « Mon nid chez moi ». Photo Christopher C. Jacques

La famille est un sujet souvent énoncé mais prend-on vraiment le temps de s’y attarder? Les prochains jours seront le prétexte parfait.

La semaine québécoise des familles (SQF), pour sa 21e édition, sera soulignée du 9 au 15 mai. En prévision de cette occasion de célébrer les gens qui nous entourent, Martin Larocque, porte-parole de la SQF, était de passage mercredi au Centre Multisports à Vaudreuil-Dorion.
Il se dit particulièrement heureux de la thématique choisie cette année pour la SQF : Plein de familles, plein de réalités.
« Ce que ça nous dit c’est qu’il n’y a pas de formule familiale. Il n’y a pas de recettes préconçues. C’est rassurant comme un baume sur le cœur de réaliser que notre modèle familial nous appartient », lance le comédien.
Selon Marie Rhéaume, directrice générale du Réseau pour un Québec famille, l’organisme qui chapeaute la SQF, on assiste à une déconstruction du modèle familial traditionnel. « Nous voyons beaucoup de ménage monoparental, des familles reconstituées, des unions libres et des conjoints de même sexe avec des enfants. C’est une réalité qui nous a aiguillés pour notre thématique de l’année », explique l’administratrice.
Pour la SQF, de nombreuses municipalités de la région proposeront des activités pour célébrer la famille et la vie collective. La liste de ces activités est disponible sur les sites web de ces municipalités.

Lieux de rassemblement

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest et le Comité local de la semaine québécoise des familles ont d’ailleurs profité de l’occasion pour dévoiler le résultat d’un projet de médiation culturelle en lien avec la SQF. En effet, dans les derniers mois, des participants issus de neuf municipalités et de différents organismes de la région ont pris part à l’activité « Mon nid chez moi » qui consistait en l’élaboration d’une œuvre représentant la diversité des modèles familiaux avec le soutien de l’artiste pluridisciplinaire Tina Struthers.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*