Logo

Aliments miracle

Pourquoi faut-il consommer des antioxydants?

Quand il est question de santé, le sujet des antioxydants revient très souvent à la charge. Avec raison, les aliments qui en contiennent sont à privilégier, car ils aident le corps à combattre le vieillissement prématuré causé par les radicaux libres. La fontaine de jouvence est donc à portée de main de tous, il suffit d’adopter de saines habitudes alimentaires pour y accéder.

L’action des radicaux libres

Les radicaux libres accélèrent le processus du vieillissement de plusieurs façons. D’un point de vue chimique, un radical libre est un fragment de molécule contenant un atome d’oxygène hautement réactif. Très instable, car pourvu d’une charge électrique libre, il réagit avec les molécules voisines et recherche des électrons avec qui il pourrait s’appareiller. Dans le corps, les radicaux libres agissent comme de petits bandits, volant les électrons ou atomes d’autres molécules pour s’associer. Notamment, ils peuvent attaquer l’ADN, les enzymes, les protéines, les membranes cellulaires, etc. Ces attaques peuvent être responsables de problèmes lors de la réplication de l’ADN, entraînant des mutations et des cancers, des perturbations au sein des cellules qui peuvent conduire à leur mort, de la détérioration du collagène, de la rigidité des tissus et de la destruction des membranes cellulaires. Elles peuvent aussi mener au durcissement et à l’épaississement des artères, ce qui peut entraîner des problèmes cardiaques.

Aider à combattre le vieillissement

Le corps humain est parfaitement équipé pour réagir aux assauts des radicaux libres grâce à un système de défense bien précis qui fait appel à des enzymes (catalase, glutathionne réductase et superoxyde dismutase). Celles-ci vont limiter leurs actions. Ensuite survient un système de défense de deuxième ligne qui est constitué des antioxydants provenant de l’alimentation. Ceux-ci auront comme effet d’empêcher les radicaux libres d’oxyder le matériel physiologique et donc d’éviter que les molécules ne soient endommagées.

Pour arriver à absorber la dose recommandée d’antioxydants, il faut consommer une grande quantité de fruits et de légumes. En ce sens, le Guide alimentaire canadien recommande une consommation quotidienne de produits du jardin qui varie de 4 à 6 portions pour les enfants, de 7 à 8 portions pour les adolescents et de 7 à 10 portions pour les adultes, selon l’âge. Bien qu’il soit difficile de contrer toutes les sources qui favorisent l’attaque des radicaux libres, telles que le soleil, la pollution et la fumée, l’alimentation reste un facteur qui peut être contrôlé et qui apportera des bienfaits assurés et durables.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*