Logo
À bas la fatigue!

À bas la fatigue!

Êtes-vous de ceux qui n’en peuvent plus d’être constamment envahis par ce détestable sentiment de fatigue? Comment nous débarrasser de cet ennemi qui nous empêche de réaliser tous nos projets dans la bonne humeur? Voici quelques conseils.

C’est bien connu, la saine alimentation et l’activité physique constituent d’excellents alliés pour abattre la fatigue. Toutefois, pour certains, ces bonnes habitudes de vie demeurent insuffisantes. Si c’est votre cas, questionnez-vous d’abord sur la qualité de votre sommeil. Plusieurs facteurs contribuent à rendre le voyage au pays des rêves plus récupérateur et bénéfique. Une bonne nuit de sommeil fait toute la diffé­rence.

Dans un premier temps, il est fortement recommandé d’établir un horaire constant pour se mettre au lit et en sortir le lendemain matin. Le fait de se coucher et de se lever à la même heure tous les jours de la semaine permet au corps de s’habituer à ce rythme. Ainsi, la qualité de votre sommeil s’accroîtra.

Au moment de vous glisser sous les couvertures, limitez le temps passé au lit sans dormir. Ainsi, le cerveau associera cet endroit au repos. Évitez de passer des heures à consulter vos courriels et vos médias sociaux dans votre lit ou même d’écouter la télévision. La lecture s’avère toutefois une excellente activité avant de s’endormir. Si le coucher est important, le lever l’est tout autant. Un réveil dynamique et illuminé embellira votre journée. Pour ce faire, utilisez les ingrédients suivants : de la lumière à profusion dans la pièce, quelques exercices d’étirement et un déjeuner complet. Si votre horaire vous le permet, faites une courte sieste en début d’après-midi. Le simple fait de fermer les yeux 15 minutes et de se libérer de toute tension aide à mieux dormir le soir venu. De plus, vous vous libèrerez d’une bonne dose de stress pour le reste de la journée.

À partir de 15 h, il est préférable d’éviter les produits regroupés dans la catégorie des « excitants ». On pense notamment au café, aux boissons gazeuses, au thé et même à la vitamine C. En effet, si vous en consommez durant cette période, vous risquez d’avoir de la difficulté à vous endormir et de vous réveiller à quelques reprises durant la nuit.

Par ailleurs, si certains s’endorment plus rapidement lorsqu’ils consomment de l’alcool, ils ne se sentiront pas pour autant plus énergisés. Au contraire. L’alcool favorise un sommeil instable et aggrave les problèmes respiratoires nocturnes, notamment l’apnée du sommeil et les ronflements.

Enfin, réservez-vous une période de relaxation d’environ 30 minutes avant de vous endormir. Une petite lumière tamisée, une musique relaxante et une séance de méditation, par exemple, vous aideront assurément à bénéficier d’un sommeil plus récupérateur. Adaptez votre rituel d’endormissement selon votre personnalité et vos envies. Surtout, écoutez les premiers signes de sommeil que votre corps vous envoie. Si vous ne saisissez pas cette fatigue, elle sera de retour uniquement au cycle suivant, soit environ 90 minutes plus tard.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*