Logo

Comment aider un proche

Lorsqu’une personne de notre entourage pense au suicide, nous pouvons nous sentir impuissants et démunis face à ce que nous pouvons faire pour l’aider, nous interroger sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire, chercher des réponses à nos questions et aider la personne qui pense au suicide. Voici de l’information à ce sujet.

Quelques pistes

À faire :

  • Restez vous-même.
  • Pour savoir si une personne pense au suicide, posez-lui la question sans détours : « Est-ce que tu penses au suicide? »
  • Établissez un climat de confiance et choisissez un bon moment pour aborder la question.
  • Essayez de comprendre ce que vit la personne suicidaire (le plus simple étant de le lui demander) et lui faire verbaliser ce qui ne va pas.
  • Parlez avec elle de ses idées suicidaires : comment, où et quand pense-t-elle passer à l’action?
  • Rendez les lieux le plus sécuritaire possible. Remisez sous clé les armes à feu, les médicaments et tout autre élément susceptible d’être utilisé.
  • Évitez de garder le secret.
  • Remettez à la personne souffrante les coordonnées de la Ligne d’intervention suicide, accessible 24 heures par jour : 1 866 APPELLE (1 866 277-3553).
  • Encouragez la personne à aller chercher de l’aide auprès d’un organisme ou d’un établis­sement de son milieu (centre de prévention du suicide, CSSS, médecin, etc.).
  • Comme proche, allez chercher de l’aide pour aider l’autre.

Surtout :

  • Ne faites pas la morale et ne donnez pas vos recettes de bonheur à la personne suicidaire, car chacun a sa façon de vivre et sa conception du bonheur selon son vécu, sa personnalité. Ne lui dites pas de ne plus penser à la mort.
  • Ne faites pas de promesses que vous ne pourrez tenir.
  • N’oubliez pas de respecter la personne suicidaire, de vous respecter, de tenir compte de vos possibilités et de vos limites face à cette dernière et à la situation.
  • Ne minimisez surtout pas la gravité de ses problèmes.
  • Ne restez pas seul dans vos actions : parlez-en à d’autres afin de bâtir un réseau de prévention. Parlez de ce que vous vivez, de vos émotions.
    Méfiez-vous du mieux-être soudain alors que rien n’a été modifié. Cela peut repré­senter un signe avant-coureur d’un geste suicidaire. En cas de doute, parlez-en ouvertement.
depression and sorrowImportant

Si vous êtes inquiet, que vous ne voyez aucun changement chez la personne sui­cidaire malgré les interventions de son entourage, communiquez avec une res­source en prévention du suicide en composant le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553) ou encore avec une autre ressource dans Vaudreuil-Soulanges afin d’évaluer l’urgence de la situation, de mettre en branle un plan d’action et de recevoir vous-même du soutien.

Pour obtenir plus d’information sur les services de prévention du suicide dans la région, visitez le site Internet au www.ressourcesvs.com.

En cas de crise, composez le 1 866 277-3553 pour joindre les intervenants de l’organisme Le Tournant.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*