Logo
Garder la forme en automne

Garder la forme en automne

Moins de soleil, plus de stress. À l’automne, il n’y a pas que les feuilles qui tombent, l’énergie aussi! Pour éviter de vous laisser rattraper par la fatigue, voici quelques comportements astucieux à adopter dès maintenant.

C’est officiel, il y a un mois ou presque, que nous sommes entrés dans l’automne. Et tous, nous faisons le même constat : qu’est devenue notre belle énergie de l’été? Balayée par septembre, ensevelie sous les tracasseries de la rentrée, dépassée par la cadence qui s’accélère, comme chaque année à la même époque. Dès lors, quelle attitude adopter? Se résigner ou lutter? L’idée déjà est épuisante, tant les facteurs responsables de notre fatigue sont nombreux et difficiles à identifier.

Le sport comme en été

Cela nous arrive tous presque chaque année. Une annonce de bruine légère, une brise se lève, et voilà que notre routine sportive s’efface peu à peu. Il est indéniable qu’il est quelque peu plus compliqué d’avoir la motivation pour sortir quand il fait froid et sombre. Un conseil : soyez plus productif et ne vous laissez pas arrêter par le froid qui s’installe. Faire du sport régulièrement peut vous aider à vous débarrasser de votre blues automnal, et il est en réalité plus facile de vous exercer sous des températures plus fraîches – vous souffrirez moins de déshydratation et, inévitablement, de la chaleur. N’hésitez donc pas à bien vous couvrir, ainsi que vos enfants, et allez vous promener! Marcher est simple comme bonjour et ne demande qu’une solide paire de chaussures. Vous pouvez brûler des calories, améliorer votre circulation sanguine et donner un coup de pouce à votre cœur et à vos poumons. Qui plus est, marcher est une excellente façon de réduire son stress alors qu’il a tendance à augmenter pendant l’automne. En cas d’exercice sportif plus intense, comme la course, assurez-vous de vous échauffer plus longtemps avant de vous entraîner dans le froid.

Éviter les virus

Le rhume, à ne pas confondre avec la grippe, est définitivement très contagieux à cette période de l’année. Il peut s’attraper par un contact sur une surface contaminée ou encore en se frottant un œil, la bouche ou les narines ensuite. Souvent, le lavage fréquent des mains ne suffit pas.  De nombreuses autres façons d’améliorer son immunité existent, cependant. Le sommeil en quantité suffisante est crucial pour le bon fonctionnement du système immunitaire qui protège le corps des virus et bactéries. Assurez-vous d’avoir un rythme de sommeil bien établi et de dormir profondément au moins sept à huit heures par nuit. Le stress contribue aussi à affecter de façon négative votre système immunitaire. Les gens soumis à un stress constant risquent davantage de tomber malades en cas d’exposition au virus du rhume que ceux qui ne le sont pas. Bien que cela puisse paraître difficile de combattre un stress chronique, pratiquer de façon quotidienne, la méditation peut faire une grande différence. Une autre façon de renforcer votre immunité durant la saison des grippes et des rhumes consiste à faire un exercice sportif régulier.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*