Logo

Les appareils d’avancement mandibulaire pour traiter l’apnée du sommeil

L’apnée obstructive, le problème de sommeil le plus souvent éprouvé, est reconnu comme un problème de santé publique important. L’apnée obstructive du sommeil signifie que vous avez de courts arrêts respiratoires pendant que vous dormez. La prévalence chez l’homme est estimée de trois à sept pour cent, et chez la femme de deux à cinq pour cent.

En plus des conséquences graves sur la santé, l’apnée du sommeil non traitée a des effets significatifs sur la qualité de vie, comme la somnolence durant la journée. Cela peut affecter les performances au travail, affecter nos relations avec les autres et peut même entraîner la dépression.

Des solutions

Une fois le diagnostic établi par le médecin pneumologue, le traitement le plus fréquemment utilisé est le CPAP : un appareil à ventilation positive. Dans les cas sévères, le CPAP demeure le traitement de choix.

Pour l’apnée du sommeil léger à modéré, et pour les gens qui ne peuvent supporter le CPAP, les appareils d’avancement mandibulaire donnent d’excellents résultats. Ces appareils, que l’on porte la nuit, permettent d’avancer la mâchoire inférieure et ainsi ouvrir les voies respiratoires. Fabriqués en laboratoire, ils sont faits sur mesure selon les particularités spécifiques de chaque individu. Le dentiste doit l’ajuster graduellement jusqu’à ce que la position idéale soit fixée et des visites régulières sont ensuite nécessaires pour vérifier l’adaptation et le confort de l’appareil.

Si vous notez des symptômes de fatigues liés à des ronflements, vous souffrez peut-être d’apnée du sommeil. Votre dentiste sera en mesure de vous guider vers un professionnel de la santé qui diagnostiquera votre condition et, selon vos besoins, vous proposera un appareil d’avancement mandibulaire.

Pour des conseils professionnels au sujet de ces appareils, consultez l’équipe du docteur Charles Trottier, à la polyclinique médicale de Vaudreuil, au 600 boulevard Harwood.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*