Logo

Maman, j’ai mal au ventre!

Juste avant de partir pour l’école, votre enfant vous annonce qu’il a mal au ventre. Il est très pâle; vous soupçonnez un virus et décidez de le garder à la maison. Quelques jours plus tard, même scénario : votre enfant se plaint d’une douleur au ventre et ne veut pas aller à l’école. S’agit-il d’un malaise réel? Y a-t-il lieu de s’inquiéter?

Prenez le temps d’écouter votre jeune et demandez-lui de vous montrer où il a mal. Fait-il de la fièvre? Est-il constipé? Se plaint-il d’autres symptômes particuliers? Même si rien ne laisse présager une maladie, la douleur, elle, peut être bien réelle. Votre enfant ne simule pas nécessairement un mal de ventre, il peut éprouver un véritable malaise. À quelle fréquence reviennent les maux de ventre? Apparaissent-ils toujours le matin? Si vous remarquez que votre enfant a mal au ventre chaque semaine, mais jamais le samedi et le dimanche, il est possible qu’un stress, une contrariété ou une insécurité scolaire soit à l’origine de sa douleur. Surtout, n’ignorez pas ce genre de malaises. Au contraire, encouragez votre enfant à s’exprimer ouvertement sur ce qu’il ressent. La peur de l’échec, l’intimidation, une chicane entre amis, la paresse et même un exposé oral peuvent être suffisants pour déclencher une crise. Essayez d’en savoir plus; amenez votre enfant à verbaliser ses émotions.

Si vous êtes confronté à des maux de ventre répétitifs, discutez-en avec les professeurs en charge de votre enfant. Par ailleurs, si vous constatez un problème d’anxiété récurrent, n’hésitez pas à communiquer avec le pédiatre qui s’occupe de la santé de votre enfant : il saura vous conseiller.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*