Logo

Qu’est-ce que le rythme circadien?

Bien qu’aligné sur l’alternance quotidienne du jour et de la nuit, le rythme circadien est en réalité contrôlé de façon endogène par ce qu’on appelle l’horloge interne. Celle-ci est située dans une région du cerveau, le noyau suprachiasmatique, constitué de 10 000 cellules hébergées par l’hypothalamus. Informée par les neurones du système visuel (cellules de la rétine), cette horloge perçoit l’absence de lumière du jour et commande alors la synthèse de mélatonine. Cette dernière, ainsi libérée la nuit, concourt à adapter l’organisme au cycle nycthéméral (jour/nuit).

La mélatonine est une hormone fondamentale qui régule les rythmes biologiques circadiens (cycles d’une journée) chez les mammifères. Elle est sécrétée naturellement par l’épiphyse (ou glande pinéale) en l’absence de lumière. En fait, la lumière empêche la libération sanguine de la mélatonine.

Influence de la lumière

Les effets bénéfiques de la lumière pour le traitement des troubles du rythme circadien (syndrome de dépression saisonnière, troubles des cycles de sommeil/éveil, baisse d’énergie, etc.) sont prouvés. Plusieurs études indiquent que la luminothérapie provoque des changements dans les phases circadiennes humaines pouvant contrecarrer les perturbations du cycle circadien (changement de saison, spleen hivernal, décalage horaire, travail nocturne, etc.). L’utilisation de la lumière bleue avec des lampes à DEL offre les meilleurs résultats pour traiter ces symptômes.

Bienfaits

La lumière agit sur le corps par les voies optiques primaires (qui régissent les perceptions et les réponses visuelles) et par les voies rétino-hypothalamiques (qui régissent les fonctions circadiennes, endocriniennes et neurocomportementales). Les voies rétino-hypothalamiques sont plus sensibles à la stimulation par la lumière bleue, favorisant ainsi des effets comportementaux et biologiques, tels que la sécrétion de la mélatonine, la régulation des performances cognitives, de la température corporelle, du rythme cardiaque et des cycles circadiens.

L’exposition à la lumière bleue active également la mélanopsine (photopigment retrouvé dans la rétine), qui influence directement les états d’éveil, de concentration, de somnolence et de sommeil. Il en résulte une « reprogrammation » de l’horloge biologique, permettant ainsi une sécrétion normale de la mélatonine la nuit, en fonction des phases du sommeil. Ce type de traitement n’entraîne aucun effet secondaire.
La luminothérapie, aussi nommée photothérapie, est une solution de médecine alternative ou douce qui transforme la lumière en phénomène technologique, pour contrer, prévenir et soigner autrement les problèmes occasionnés par le manque de lumière, principalement en hiver. Pour plus de renseignements sur la luminothérapie, consultez les experts de la clinique Ledma en composant le 450 218-6266.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*