Logo

Savoir choisir sa manière d’en consommer : les gras ne sont pas tous mauvais

Raps√∂l« Chacun a besoin d’un peu de gras dans sa diète. Toutefois, le type de gras est important », estime le Conseil canadien du canola.

Santé Canada recommande d’ailleurs d’inclure une petite quantité de gras non saturés dans son alimentation et de limiter sa consommation d’acides gras trans et de gras saturés.

Comment obtenir des gras non saturés? L’huile de canola présente un bon choix. « L’huile de canola contient peu de gras saturés et beaucoup de gras non saturés. Elle n’a pas de gras trans ni de cholestérol », affirme le Conseil canadien du canola.

Heureusement, l’huile de canola peut servir à une foule d’usages dans la cuisine. Elle est excellente dans les vinaigrettes et les marinades, de même que pour les plats sautés, les rôtis et la cuisson.

L’huile de canola se compare avantageusement à toutes les autres huiles de cuisson. Elle possède le plus faible taux de gras saturés, soit la moitié de celui de l’huile d’olive. Elle a un contenu élevé en gras polyinsaturés oméga-3, en acides gras monoinsaturés, et est une bonne source de vitamine E.

Bonne nouvelle pour les consommateurs : les producteurs agricoles canadiens offrent un approvisionnement abondant, et les étalages des supermarchés abondent en huile de canola. Presque 90 % du canola cultivé au Canada est génétiquement modifié pour aider les producteurs à en produire davantage de façon durable.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*