Logo

Chasse sportive – Petit rappel des règles à suivre

Permis, limites de prises, enregistrements… pour respecter à la fois la faune et la loi, vous devez observer certaines règles lors de vos parties de chasse. En voici quelques-unes.

Permis de chasse

Vous devez posséder — et porter sur vous — le permis approprié à votre type de chasse. Pour vous le procurer, vous devez détenir un certificat du chasseur. Notez que le permis de chasse est personnel : vous devez y inscrire vos coordonnées et le signer. Toutefois, un enfant âgé entre 12 et 17 ans peut chasser en vertu du permis d’un adulte. Par ailleurs, un adulte peut chasser le petit gibier en vertu du permis de son conjoint.

Limite de prises

Une limite de prises — et parfois de possession, comme c’est le cas pour la gélinotte — s’applique à plusieurs espèces. Ce quota peut varier selon les zones de chasse. Dans certains cas, l’orignal par exemple, la limite peut être d’un seul animal pour plusieurs chasseurs.

Enregistrement du gibier

Le gros gibier et le dindon sauvage que vous abattez doivent être enregistrés à l’une des stations d’enregistrement autorisées par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Restrictions particulières

Il est interdit de chasser certains animaux, comme le dindon sauvage, dans des secteurs précis. De même, certaines armes, l’arbalète notamment, sont proscrites dans diverses zones. Les armes permises peuvent d’ailleurs varier selon l’espèce et la période de chasse.
Bref, avant de chasser, renseignez-vous bien sur les documents à vous procurer ainsi que sur les règlements touchant l’espèce convoitée et la zone où vous souhaitez pratiquer votre loisir. Bonne chasse!
Pour en savoir plus au sujet de la chasse : www.mffp.gouv.qc.ca.

Vous aimerez également

 

<<