Logo

Les activités parascolaires : un atout pour l’éducation

Pour les élèves en difficulté d’adaptation, le fait de participer à une activité parascolaire semble particulièrement bénéfique. Photothèque

Pour les élèves en difficulté d’adaptation, le fait de participer à une activité parascolaire semble particulièrement bénéfique. Photothèque

Que les parents adeptes du parascolaire se réjouissent : la majorité des études sur le sujet ont démontré que ce genre de passe-temps comporte de nombreux bienfaits pour le développement personnel des jeunes.

La participation à une activité parascolaire présente une occasion pour les jeunes de se valoriser à l’extérieur de la salle de classe. Ils sont encouragés à développer leurs talents et à faire preuve de persévérance pour s’améliorer. Ainsi, la pratique d’une activité parascolaire favorise une meilleure estime de soi et permet aux jeunes d’assimiler des valeurs et des compétences qui leur seront utiles dans les différentes sphères de leur vie.

Sur le plan personnel

Les recherches ont établi que les jeunes pratiquant une activité parascolaire étaient moins sujets que les autres au décrochage scolaire et moins à risque de souffrir de dépression au cours de l’enfance ou de l’adolescence. Ils ont également de meilleurs résultats scolaires. Pour les élèves en difficulté d’adaptation, le fait de participer à une activité parascolaire semble particulièrement bénéfique. Malheureusement, ils sont moins prompts à choisir une activité que les jeunes qui sont déjà très bien adaptés sur les plans académique et social.
Être inscrit à une activité ludique, sportive ou culturelle, en dehors du cadre scolaire donne également la chance aux jeunes de rencontrer de nouveaux amis qui partagent les mêmes intérêts qu’eux. Il peut s’agir d’une bonne occasion de socialiser, particulièrement pour les jeunes qui ont de la difficulté à se faire des amis dans leur milieu habituel. — MELS

Vous aimerez également

 

<<