Logo

Maman, Papa, j’haïs mon prof!

Si votre enfant revient de l’école en disant qu’il déteste son professeur, est-ce qu’il y a lieu de s’inquiéter? Certes, les frictions entre les élèves et les professeurs ne sont pas inévitables, surtout à l’adolescence, lorsque l’opposition à l’autorité devient presque incontournable. Malgré tout, ne tentez pas de minimiser la situation.

Dans un premier temps, essayez de comprendre pourquoi et depuis combien de temps votre enfant n’aime pas son professeur. Amenez-le à s’exprimer à sa façon, sans lui mettre des mots dans la bouche. Peu importe ce qu’il vous racontera, ne rejetez la faute ni sur lui ni sur l’enseignant. Au contraire, soyez ouvert et empathique tout en demeurant inflexible : votre jeune doit sentir que vous êtes réellement à son écoute, mais que vous n’accepterez jamais un comportement indiscipliné en classe.

Souvent, le simple fait d’avoir crevé l’abcès suffit à abaisser le niveau de tension. Toutefois, demeurez attentif aux signes suivants : baisse des résultats scolaires, refus d’aller à l’école, anxiété, tristesse, colère… La situation s’envenime? Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à aborder la question avec le professeur ou avec la direction.

Bien que l’animosité et la mésentente entre un élève et son professeur ne soient pas très courantes, elles peuvent se produire; il convient alors de demeurer calme et respectueux afin de trouver une solution satisfaisante pour toutes les parties concernées. En tant que parent, c’est aussi le moment d’apprendre à votre enfant que, dans sa vie d’adulte, il aura à côtoyer des gens qu’il aimera moins. C’est une réalité, personne ne peut y échapper!

Vous aimerez également

 

<<