Logo

Quitter la maison familiale pour étudier : ça implique quoi?

Le début des études universitaires est souvent le point de départ de la vie en appartement. Excitante pour les uns, angoissante pour les autres, cette nouvelle liberté engendre une panoplie de changements qui peuvent être plus ou moins difficiles à gérer.

Se retrouver seul

Entre les cours à l’université, la préparation des repas, le ménage, la lessive et le petit boulot nécessaire pour payer les factures, où trouverez-vous du temps pour étudier? Comment réussirez-vous à ne pas trop souffrir de la solitude? Alors que certains étudiants arrivent à s’organiser sans trop de problèmes, d’autres éprouvent de réelles difficultés à se retrouver seul. Quitter le nid familial, est-ce la meilleure solution? En fonction de votre tempérament, prenez le temps d’envisager toutes les formules d’hébergement disponibles : campus universitaire, colocation, maison de chambres, etc.

S’adapter    

Ne plus vivre chez vos parents peut être d’autant plus difficile si vous devez vous habituer au rythme d’une ville inconnue et vous faire de nouveaux amis. Sans tomber dans un tourbillon d’activités qui mettraient en péril la réussite de vos études, pensez tout de même à rejoindre un groupe d’amis avec lesquels vous vous sentirez à l’aise. Bien entouré, il sera plus facile de vous adapter à l’éloignement et de surmonter les difficultés de la vie quotidienne.

Demander de l’aide

Il n’est pas rare que les étudiants en première année d’université soient dépassés par l’ampleur de leurs nouvelles responsabilités. N’attendez pas de craquer pour demander de l’aide : parlez à vos parents, à vos frères et sœurs et à vos amis, et utilisez les ressources professionnelles à votre portée pour vous organiser efficacement. Bonne chance!

Vous aimerez également

 

<<