Logo

Vie universitaire : cinq pièges financiers à éviter

Le budget d’un étudiant à l’université peut vite s’alourdir s’il n’est pas bien géré… Échappez au stress et aux problèmes liés au manque d’argent en évitant ces quelques pièges.

1. Acheter maintenant, payer plus tard

Pour un étudiant universitaire, la carte de crédit est un outil à double tranchant : elle peut être un bon moyen d’établir sa réputation financière, mais elle peut aussi l’entacher considérablement… et pour longtemps! En effet, il suffit parfois d’un seul paiement en retard pour qu’un étudiant se voie refuser un prêt pour l’achat d’une voiture ou la location d’un appartement.

2. Voyager avec l’argent des prêts et bourses

Profiter de la semaine de relâche pour faire un voyage financé par ses prêts et bourses peut être tentant, mais cela contribue à s’endetter davantage.

3. Ne pas épargner

Une erreur courante consiste à croire qu’il est impossible de mettre de l’argent de côté lorsqu’on est étudiant, alors que, en réalité, l’argent qui pourrait facilement être épargné est souvent utilisé pour régler des dépenses superflues.

4. Se marier pour les prêts et bourses 

Même si ce phénomène est moins à la mode, le mariage pour les prêts et bourses existe toujours et peut entraîner des répercussions financières désastreuses. Non seulement l’étudiant qui se marie pour obtenir de l’argent commet une fraude, mais il met en jeu son patrimoine familial.

5. S’isoler

Les difficultés financières amènent plusieurs étudiants à s’isoler. En ne recherchant pas l’aide nécessaire pour trouver des solutions à la hauteur de leurs besoins, ces étudiants s’exposent au surendettement, voire à la faillite.

Vous aimerez également

 

<<