Logo

Jardinage – L’acclimatation des semis, une étape cruciale

Après avoir pris soin de vos semis d’intérieur durant plusieurs semaines, le temps est venu de sortir vos jeunes plants au grand air. Ne vous précipitez pas! L’acclimatation des semis d’intérieur doit se faire lentement. Il s’agit d’une étape importante pour la réussite de votre jardin.

Vos plantes doivent s’habituer progressivement aux conditions de vie à l’extérieur. Prévoyez donc une période d’acclimatation de sept à dix jours. Commencez par sortir vos bacs à semis quelques heures par jour — placez-les dans un coin ombragé et protégé du vent. Trois ou quatre jours plus tard, installez les plants dans un endroit mi-ombragé pour la journée. Le soleil du matin, moins fort, est idéal pour que vos plantes s’acclimatent aux rayons ultraviolets. Après quelques jours, mettez vos plantes en plein soleil pour une heure ou deux; puis allongez l’exposition graduellement, jour après jour. Important : surveillez bien la température. Même s’il fait chaud durant la journée, les nuits du mois de mai peuvent être fraîches. Si l’on prévoit une température nocturne en dessous de 10 °C, rentrez vos plants à l’intérieur. Lorsque vos semis sont bien acclimatés et que tout risque de gel au sol est passé (généralement vers la fin du mois de mai ou au début de juin), profitez d’une journée nuageuse pour faire la plantation au jardin.
Vous avez des plantes d’intérieur à sortir de la maison durant l’été? La procédure d’acclimatation reste la même. Les hibiscus, les lauriers, les philodendrons et les autres plantes tropicales doivent bénéficier d’une transition… tout en douceur.

Vous aimerez également

 

<<