Logo

Le plus beau cadeau

Je pourrais vous raconter tellement de souvenirs de Noël de mon enfance. L’année où j’ai reçu les patins à roulettes que je désirais tant. La fois où j’ai reconnu les yeux bleus de mon oncle Pierre incarnant le père Noël. Les soirées où l’on se couchait très tard parce qu’on avait cuisiné une série de tourtières et de tartes. Les clémentines que ma mère mettait toujours dans notre bas de Noël et qui goûtent, encore aujourd’hui, Noël chaque fois que je m’en achète, même lors de leur première apparition en novembre. Mais j’ai choisi de vous raconter l’année où Noël est devenu magique.
Par un beau 23 novembre, notre vie de famille s’est enrichie par la venue au monde de notre petit Zachary.
Ayant prévu le coup, le sapin était déjà monté et les tourtières foulaient déjà notre congélateur. Fiston a fait son entrée dans une maison qui vivait déjà en mode temps des fêtes. C’est là que le temps s’est arrêté. Chéri et moi en congé, les cadeaux de Noël sont devenus bien secondaires. Notre plus beau cadeau, nous l’avions dans les bras et il faisait briller les yeux de toute la famille.
Depuis quatre ans, Noël est de plus en plus magique. Chéri et moi avons installé nos traditions : décorer le sapin le lendemain de la fête de fiston, acheter des tonnes de caisses de clémentines, faire des biscuits, découper les idées de cadeaux dans les dépliants et même attraper un lutin coquin. En devenant parent les cadeaux entre adultes sont devenus bien secondaires, tout ce qu’on veut c’est mettre une étoile au sommet du sapin et dans les yeux de notre fils.

Vous aimerez également

 

<<