Logo

Travailler pendant ses études

Woman working as a cashier at the supermarketMalgré ce que l’on pourrait croire, travailler à temps partiel pendant ses études secondaires ne nuit pas à la scolarité. Au contraire.

Des études montrent que travailler 15 heures par semaine ou moins pendant l’année scolaire profite aux jeunes.

Au sujet de la crainte que le travail nuise aux heures consacrées aux devoirs et aux leçons à la maison, des spécialistes ont démontré qu’un élève du secondaire, qu’il travaille ou non, passe en moyenne trois heures de son temps libre le nez dans ses livres. Aussi, aucune donnée ne prouve que le fait de travailler au cours de sa scolarité augmente l’absentéisme. Toutefois, si le travail rémunéré dépasse 20 heures par semaine, un risque apparaît. Statistique intéressante : selon le ministère de l’Éducation, 55 % des décrocheurs ne travaillaient pas avant de tourner le dos à l’école. Ainsi, même si la différence est faible, les étudiants qui travaillent font montre de plus de persévérance scolaire.

Enfin, une étude de Statistique Canada révèle que 69 % des jeunes Canadiens occupaient un emploi pendant leur dernière année au secondaire.

Il convient donc de prendre le temps de discuter avec son ado de la possibilité qu’il occupe un emploi durant sa scola­rité; en plus d’accéder à une autonomie financière, il mettrait aussi toutes les chances de son côté pour effectuer des études épanouissantes mais surtout une bonne rentrée!

Vous aimerez également

 

<<