Logo

Communauté – Avec le mentorat, tout le monde y gagne!

D’un côté, il y a des travailleurs âgés qui possèdent un bagage d’expériences et de connaissances hors du commun, qu’ils souhaitent partager. De l’autre, il y a des jeunes adultes qui débutent sur le marché du travail et manquent de stratégies pour atteindre leurs objectifs. À ces deux situations, il y a une solution commune : le mentorat!

Pour le mentor, cette forme d’échange intergénérationnel est une occasion de transmettre à la génération montante le précieux héritage professionnel accumulé au fil des ans. Souvent, cela représente une source de valorisation et de stimulation qui ensoleille ses dernières années sur le marché du travail, tout en permettant l’apprentissage d’une autre vision des choses, celle de la jeunesse.

Quant au mentoré, il crée ainsi un lien privilégié avec quelqu’un qui a déjà «passé par là», qui possède un précieux réseau de contacts et peut l’aider à fixer ses priorités professionnelles tout en lui faisant éviter les pièges qui pourraient nuire à son équilibre travail-famille.

Source de connaissance

Après 50 ans, on possède le parfait dosage d’expérience, de sagesse et de dynamisme pour devenir mentor, sur une base individuelle ou au sein d’un réseau en bonne et due forme. Il peut s’agir de correspondre par courriel avec un étudiant qui souhaite exercer notre profession, d’apporter une aide ponctuelle à un entrepreneur en période de transition ou encore de cultiver un lien plus durable avec quelqu’un, qui souvent se transforme en une amitié solide.
Avez-vous l’étoffe d’un mentor? Réfléchissez-y comme il faut avant de reléguer aux oubliettes cette occasion de devenir un modèle significatif pour un jeune et ainsi contribuer à bâtir la société de demain! h.c.

Vous aimerez également

 

<<