Logo

Santé – La mastectomie préventive, une décision personnelle

Opter pour l’ablation préventive des seins demeure un choix difficile. Photothèque

Opter pour l’ablation préventive des seins demeure un choix difficile. Photothèque

Angelina Jolie, actrice de renommée internationale, a choisi de subir la mastectomie préventive parce qu’il y avait un haut risque qu’elle développe un cancer du sein. Cette intervention chirurgicale s’adresse aux femmes qui ont une prédisposition génétique et qui sont porteuses d’un gène responsable de la maladie. Pour toutes celles qui sont confrontées à cette réalité, opter pour l’ablation des seins demeure un choix difficile.
La mastectomie préventive est une opération chirurgicale qui consiste à retirer la totalité du tissu mammaire, zone propice au développement du cancer. De plus en plus, les méthodes utilisées sont raffinées. Il existe trois types d’interventions : l’ablation complète, la mastectomie avec conservation de l’enveloppe cutanée et celle sous-cutanée, qui permet de conserver l’aréole et le mamelon. Chaque démarche présente des avantages et des inconvénients. En ce sens, il est important de discuter avec votre médecin pour bien comprendre les limites de chaque chirurgie afin de ne pas regretter votre décision. La plupart des ablations préventives sont suivies d’une reconstruction par prothèse. D’ailleurs, la mammoplastie est généralement immédiate : le chirurgien procède à l’insertion d’une prothèse d’expansion tout de suite après l’opération.
Les études démontrent que cette intervention chirurgicale réduit de 95 % et même plus les risques d’un cancer du sein chez les femmes porteuses d’une mutation génétique. Toutefois, l’ablation des seins peut avoir des conséquences fâcheuses sur l’estime de soi et la relation avec son propre corps. En aucun cas, la mastectomie ne doit être choisie à la légère. Il s’agit d’une décision personnelle qui doit être mûrement réfléchie.

Vous aimerez également

 

<<