Logo

Sorties : L’alcool au volant – le pire ennemi des Fêtes

Du party de bureau au réveillon chez la belle-famille en passant par un repas en amoureux au restaurant pendant les vacances des Fêtes, les occasions de prendre un verre sont nombreuses pendant le temps des Fêtes.

Malheureusement, l’alcool au volant fait encore plusieurs victimes sur les routes chaque année, ce qui jette un voile sombre sur ces moments de réjouissance.

Jugement affecté

Certains d’entre vous ont probablement déjà entendu une phrase similaire prononcée par un convive visiblement éméché : « Ne t’inquiète pas, je suis parfaitement capable de conduire! » Se voulant rassurants, ces propos signifient au contraire que l’individu ne devrait pas prendre son véhicule. En effet, parce que l’alcool affecte le jugement, la personne en état d’ébriété a souvent tendance à surestimer ses capacités. Ne la laissez surtout pas conduire dans cet état!

Conduite dangereuse

La diminution de la vigilance est le principal effet de l’alcool sur la conduite. Ainsi, un individu dont les facultés sont affaiblies par les consommations alcoolisées voit sa perception de la route et des obstacles amoindrie. De plus, l’alcool ralentit les réflexes du conducteur, rétrécit son champ visuel et nuit à ses capacités auditives. Avec tous ces sens émoussés, les risques d’accidents sont automatiquement décuplés!

Options sensées

Pour éviter de conduire après avoir consommé de l’alcool, il existe différentes solutions simples :
• Dormir sur place  (si la situation le permet);
• Prévoir un chauffeur désigné;
• Appeler un taxi;
• Utiliser les transports en commun;
• Utiliser un service de raccompagnement.

Vous aimerez également

 

<<